L’immersion dans le “travail” le temps d’un week end, est l’occasion rêvée pour entrer de plein pied dans la créativité, se laisser faire, se laisser être, se laisser dire.... s’offrir ce temps, cette parenthèse qu’à l’habitude on ne prend pas,... Oser l’expression de nos aspirations les plus profondes, mais aussi de ce qu’on a peu à peu appris à taire, ...

Oser la réceptivité, risquer la surprise pour le simple bonheur de la rencontre avec soi.


Possibilité de monter un stage sur demande : Si vous constituez un groupe, gratuité pour la sixième personne, et nous pouvons convenir ensemble de la date.

Tous les stages comprennent un accompagnement personnalisé en fonction des capacités et des attentes de chacun.


Un échange verbal entre les participants a lieu en démarrage de stage.







Du samedi 10 h au dimanche  17 h 30.

( possibilité d’hébergement sur place selon la disponibilité)


Dates prochaines des stages :

Les 3 et 4 février 2019,

Les 13 et 14 avril 2019,

Les 22 et 23 juin 2019,


POUR QUI ?


Ces stages s’adressent à toute personne ( adulte ou ado à partir de 16 ans)

quelle que soit son expérience de la terre et du volume… Si vous n’avez aucune expérience, laissez vous simplement et sans retenue guider par « ce désir qui vous pousse à aller vers… »


Stages limités à 8 personnes.(4 minimum pour que le stage puisse fonctionner)

Disponibilité pour chacun.

Chaque personne est accueillie là ou elle en est, dans le respect de ses désirs et de ses limites, accompagnée dans son projet créatif, ou invitée à découvrir les chemins de la création qui lui sont propres.



LE TARIF : 160 € le WE, matériel fourni .


Chaque stage étant limité à 8 personnes, je vous invite à vous inscrire à l’avance si vous êtes intéréssé(e).


Possibilité de loger et préparer ses repas sur place : Soit en réservant une de mes chambre d’hôtes visibles sur mon site : www.artistauchat.com, avec un tarif préférentiel stagiaire à -15%


Soit dans le gîte ou à la maison selon disponibilité :

: 30 €/ nuit pour une personne seule ( en chambre individuelle), et 50 € pour un couple ou amis(es) partageant la même chambre (Linge non fourni)

Soit encore en plantant une tente dans le jardin : 15 €/ nuit pour l’utilisation de la maison/cuisine et salle de bain



J’ai listé 4 postures dans lesquelles on se trouve successivement dans notre relation au travail … et plus largement dans notre relation la Vie... 4 postures qui nous font cheminer vers toujours plus de lâcher prise



Vous vous reconnaîtrez sans doute dans telle ou telle posture , plutôt que dans telle autre… vous pourrez ressentir une attirance pour celle ci, une résistance vis à vis d’une autre… pour autant aucune n’est à rejeter, toutes ont leur intérêt à un moment donné… et toutes nous feront « travailler » à des endroits différents d’une personne à l’autre, et pas forcément là où on s’y attend… je vous invite donc à rester dans l’ouverture, la curiosité et la confiance en vos potentialités, à lâcher le connu pour l’inconnu, à oser sortir de vos zones de confort et accepter de vous laisser surprendre… par ces parts de vous que vous connaissez moins :-)



-La première posture : «  Je sais ce que je veux faire…j’amène une photo et mon désir c’est d’être au plus proche de cette photo …»


-La deuxième posture : « J’ai vu ça, … ça me plaît, je souhaite m’en inspirer, m’en servir de point de départ, puis l’investir à ma manière… »


-La troisième posture «  Il y a un sujet, un thème qui m’est cher et et auquel je souhaite donner forme… je n’ai qu’une vague idée… je pars de cette vague idée, et je laisse faire, à partir de mon ressenti… »


-La quatrième posture, et celle que j’encourage  : « Je laisse parler le vivant en moi… je me laisse guider… j’accompagne ce qui cherche à se dire… »




Prêt(e) pour l’aventure ?

Je me réjouis de vous rencontrer bientôt dans la Terre 


Nathalie


 

















 

Les tarifs :


60 € la journée occasionnelle ( 50 € si engagement pour l’année. )


Témoignages :


Gaelle :“Pour moi, le mandala créatif est un outil, un média qui permet à l'inconscient de s'exprimer symboliquement sur un thème donné.

Ce que j'aime dans la démarche :  me laisser saisir par ce qui sort de moi, de mon pinceau sur la toile. Que ce soit beau ou laid, bon ou écœurant, propre ou sale, agréable ou dérangeant, tout ce qui se pose sur la toile me donne à voir des zones d'ombres qui m'habitent encore. Cela me permet de mettre en dialogue ce que "dit ou montre" la toile avec mes ressentis, mon histoire, mes blessures, mes désirs.

C'est un travail lent, de reconnaissance de ce qui m'habite, d'appropriation puis de mise en forme, de manière à ce que la zone d'ombre devienne lumière dans ma vie consciente.

Créer un mandala pourrait s'apparenter à "rendre grâce" pour tout ce qui m'habite, en le transformant, voire le transcendant. Ainsi mon chemin s'éclaircit, se clarifie, s'illumine. Je marche alors, pleine d'énergie et de foi en la Vie !”



Catherine : “Le Mandala... un cheminement vers SOI, tout simplement ETRE SOI dans la créativité. OSER prendre le chemin de l’atelier et timidement occuper l’espace de la feuille... DANSER LA VIE, s’autoriser le geste... la couleur... LE TEMPS DU RENOUVEAU, laisser s’exprimer la légèreté... la confiance...LUMIERE ETERNELLE, Accepter enfin le lâcher prise... l’ombre et la lumière...ECLOSION, se relier à sa source créative... et partager, CHEMINS DE VIE, s’émerveiller devant l’expression du Soi profond, écouter le message intérieur.”







Le processus de création d’un mandala revient à suivre consciemment un chemin qui mène à notre propre centre.

Jung considérait les mandalas créés spontanément comme des tentatives inconscientes de guérir notre être intérieur, de mettre de l’ordre dans notre psyché.

Chacun d’entre nous a une histoire à raconter sur lui même : c’est ce qui fait notre identité. D’après Jung, si notre réalité personnelle est niée par notre famille, ou par l’école, ou encore rejetée par les autres ou nous mêmes, on risque la désintégration psychologique. Or la plupart d’entre nous ont perdu le contact avec des parties importantes d’eux mêmes. Redécouvrir sa propre histoire à travers les mandalas facilite la guérison et l’unification. Chaque être humain a une nature qui lui est propre, si le conscient et l’inconscient ne sont pas unifiés, la personne peut perdre l’équilibre et tomber malade. Formes archétypales universelles, il en créait un chaque matin qu’il considérait comme correspondant à sa situation intérieure du moment.

STAGES  « TERRE » de Sculpture/ Modelage

(ou Oser la rencontre avec Soi à travers la matière)

Petite introduction sur les Lettres hébraïques  et leur pouvoir guérisseur : 


« 2000 ans avant la création du monde, les lettres étaient cachées, et le Saint, béni soit il, les contemplait et en faisait ses délices. » Le Zohar, I 2b


22 Lettres: 22 intelligences de Splendeur et d’Amour. Elles sont l’expression même du Père-Mère originel. Chacune d’elles est un maître, une puissance généreuse dont nous sommes les enfants. 

Elles sont l’expression d’une volonté unique sous leurs différents visages. 

Dans leur dessin, c’est simplement le corps de ces intelligences qui nous apparaît, le support d’une réalité que le coeur seul peut percevoir, mais que ne peut comprendre le mental humain. 

Au delà de l’image, c’est une puissance d’amour infini qui vient nous tendre la main. 

Chacune des lettres vient éclairer, révéler une des 22 facettes de notre diamant intérieur. Et c’est chacune de ces facettes que nous irons explorer à travers le mandala.

 

Le travail proposé s’appuiera sur le récit initiatique du voyageur que nous sommes tous, en quête de lui même. Ce récit n’est pas destiné au mental, mais à l’enfant de lumière qui est en chacun de nous. 

Si nous entrons dans le récit le coeur ouvert , sans chercher à intellectualiser, Les grandes Lettres viendront une à une tisser avec nous un lien d’amour vivant. Jour après jour, le dialogue subtil se mettra en place et l’intelligence de la Lettre nous aidera à libérer notre âme des lourds manteaux qui la recouvrent....